Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Colin Mc Rae Dirt 3
Mar 1 Mar - 17:31 par Alain

» Sport Rally WRC
Mar 1 Mar - 15:03 par Ak1rA

» Alerte santé sur Pertuis le 23/02/2016
Jeu 25 Fév - 8:32 par Alain

» Pour information, les absents longue durée.
Lun 22 Fév - 17:42 par Alain

» Clash of Clans
Lun 22 Fév - 17:08 par Ak1rA

» gardien de but
Lun 22 Fév - 16:33 par Ak1rA

» Match contre les 18
Mer 3 Fév - 8:09 par Admin

» Ouverture du site et du forum
Mer 3 Fév - 7:22 par Admin

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Statistiques
Nous avons 6 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Gigi

Nos membres ont posté un total de 25 messages dans 15 sujets

gardien de but

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

gardien de but

Message par Alain le Lun 22 Fév - 3:28





Un bon gardien, la moitié d'une équipe ! ! !


Les parades spectaculaires agissent profondément sur le psychique de l'adversaire.

L'angoisse du tireur devant le gardien grandit, lorsque celui-ci, dès le début de la partie lui arrête trois tirs.

L'influence du gardien sur son équipe dans le jeu de défense comme dans celui de l'attaque.

Le gardien est souvent qualifié de " sorcier " ou de " prestidigitateur " il a en lui  quelque chose de mystérieux.




Les conditions pour devenir un bon gardien
1) Un gardien doit être doué dans tous les domaines du sport.
2) Sur le plan de la condition physique, il devrait figurer parmi les meilleurs de son équipe.
3) La taille seule n'est pas déterminante. S'ont important avant tout, vitesse de réaction et détente.
4) Le courage est indispensable, la peur devant des balles fortes ne se laisse que très difficilement corriger.
5) Le gardien doit se " battre " sur chaque balle et être un exemple dans ce domaine.
6) Le gardien doit rayonner de supériorité et de confiance en soi.

Condition physique, base pour un jeu efficace.
Les exigences de la condition physique.
• Force musculaire du tronc 
• Détente 
• Mobilité / Adresse 
• Endurance 
• Vitesse 
• Vitesse de réaction 
 
Des actions défensives réussies impliquent une foule de facteurs d'exécution spécifiques au rôle du gardien qui doivent être mise en interaction au bon moment. Quelles sont celles qu'il convient d'envisager particulièrement pendant son entraînement ?  Parmi tous les joueurs, c'est le gardien qui doit avoir la meilleure condition physique. Cette exigence surprendra quand on sait que la réalité est souvent tout autre. Ainsi les gardiens sont souvent à la traîne lors du travail d'endurance pendant la période préparatoire. Lorsqu'on examine en détail le profil des exigences inhérentes au jeu, ceci n'est plus admissible.

Force musculaire du tronc
Chaque gardien devrait disposer d'un développement musculaire harmonieux. La musculature du torse (abdominale et dorsale) est souvent développée de manière imparfaite et pourtant elle influe de manière importante sur la totalité des mouvements défensifs, elle préserve des blessures et est indispensable sur tirs puissants.

Le conseil : Faire des exercices de renforcement musculaire du tronc régulièrement. De plus le renforcement musculaire complet augmente le sentiment de sa propre valeur et diminue la crainte devant le shoot.

Détente
A mon avis l'importance de l'entraînement de la détente du gardien est sous estimée. L'amélioration des techniques de tirs (par exemples des tirs rapides, sans armé), contraignent le gardien à effectuer plus de 90% des actions défensives en sautant. Pour cette raison, l'entraînement de la détente a toute son importance durant toute la saison.

Le conseil : par un test simple, le gardien peut constater par lui-même si sa détente est suffisamment développée. " départ du saut un pied collé au poteau de but et voire s'il peut d'un seul bon toucher des deux mains le coin haut opposé. "

Mobilité / Adresse
Un vieux proverbe de l'athlétisme est aussi valable pour le gardien. Plus un sportif est mobile, plus il est rapide.
Une bonne mobilité des bras, de la ceinture scapulaire et des jambes renforce la vitesse d'exécution et la détente. Elle facilite également les parades : un gardien ne peut effectuer une parade en grand écart que s'il dispose de la mobilité segmentaire suffisante. Parallèlement, un bon étirement musculaire protège des accidents musculaires.
Le gardien doit être capable d'effectuer des parades dans différentes situations de jeu ou attitudes corporelles (course vers l'avant, l'arrière, en sautant, en se relevant...)

Le conseil : les étirements (stretching) sont une nécessité absolue et font partie de chaque entraînement, dans le cadre de l'entraînement spécifique il convient de faire figurer des exercices d'adresse et de mobilité.
 
Endurance de base
C'est particulièrement dans les domaines de la vitesse de réaction et dans la capacité de concentration que les gardiens sont sollicités. Même à la dernière minute du jeu, il doit être en mesure de sauver la situation par une réaction rapide. Il est donc tout à fait normal qu'il lui faille disposer d'une bonne endurance de base.

Le conseil : Effectuez si possible deux fois par semaine une course d'endurance soit en forêt soit sur le stade, durée minimum 30min. A effectuer non seulement pendant la période préparatoire mais aussi pendant la période de compétition.

Vitesse
La capacité d'aller vite avec les bras et les jambes à une importance décisive. La vitesse est également nécessaire pour récupérer une balle détournée par la défense. Le gardien doit être en mesure de maintenir pendant 60 minutes une vitesse d'action élevée. On considère qu'un gardien effectue par match environ 60 interventions décisives à réaliser avec un maximum de vitesse.

Le conseil : pendant l'entraînement toutes les interventions doivent se travailler à 100% d'intensité.

Vitesse de réaction
Il est évident que le gardien doit avoir une vitesse de réaction remarquable. Par un entraînement adéquat, on obtient une bonne amélioration de la " réaction de choix " (coin droite ou gauche) typique du jeu du gardien.

Le conseil : Lors des exercices de réaction, le gardien ne doit pas voir le tireur. La vision du tireur peut être cachée par un tapis de sol.

Technique / tactique : les jeux de base
Examinons de plus près ce qui fait la substance même du jeu de gardien. la parade des tirs implique la connaissance de la technique de la parade et du placement tactique ces deux composantes se conditionnent mutuellement pour une meilleure compréhension.

La technique de base.
On se demande souvent si la ((technique idéale)) existe. Dans les faits l’observation des meilleurs gardiens mondiaux fait apparaître que chacun d'eux présentent dans leurs parades des particularités individuelles. Ce sont souvent des différences corporelles qui en sont la cause. On peut se demander aussi s'il est rentable de perdre autant de temps à acquérir la technique de base quand on voit en match des tirs arrêtés de façon spectaculaire et de manière totalement non conventionnelle. Malgré ces remarques, il est important de rappeler : le gardien doit acquérir et automatiser une technique de base pour intervenir sur des tirs hauts, mi-hauts ou bas. S'y ajoute l'intervention sur lobs ou l'attaque de tireurs totalement démarqués par exemple en contre-attaque.
De plus, dans le cadre de ses tâches offensives, il doit parfaitement maîtriser la passe longue. Ces techniques de bases doivent être systématiquement travaillées par les jeunes à partir de 13 à 14 ans, âge idéal pour ce type d'acquisition. Chaque joueur sait que des erreurs devenues automatiques ne sont que très difficilement corrigibles.
Un entraînement systématique des techniques de base évite l'automatisation précoce d'erreurs motrices.

Le conseil : Les techniques de base doivent être respectées à chaque entraînement, à chaque échauffement. Les répétitions peuvent parfois paraître monotones à la longue, il faut les répéter car elles font partie du programme d'entraînement des gardiens.
 
Placement, déplacement
Du point de vue tactique, il faut ajouter à cette technique de base la connaissance d'un placement puis le déplacement dans les buts.
Le placement du gardien est bien entendu conditionné par l'adversaire, il est essentiellement conditionné par l'observation des tireurs. Une connaissance préalable d'eux, la particularité de leurs tirs, leurs préférences, leurs coins, contribuent au choix du bon placement pendant la compétition. Bien entendu, la collaboration avecsa propre défense joue de manière importante sur le déplacement du gardien.

Le conseil : Le placement correct ne s'acquiert pas du jour au lendemain. L'expérience nécessaire se forge au fil du temps. Il est nécessaire de travailler à l'entraînement les placements et déplacements dans des situations proche de la compétition.

Feinte
Le gardien peut se servir d'un répertoire de feintes au même titre qu'un attaquant ou un défenseur. Un comportement toujours identique est facilement pris en compte par l'adversaire. Les
manœuvres de diversion du gardien ont pour but d'influer sur le comportement du tireur, voire l'amener à tirer dans un coin précis.

Le conseil : Pour le tireur le gardien doit toujours être imprévisible. Donc ne pas réagir sur le mouvement de tir mais influer sur le processus de tir (agir au lieu de réagir).

Relation avec la défense
On oublie trop souvent que la mise en place de règles de coordinations entre gardiens et défenseurs sont indispensables à une parade efficace. Lors-qu’éclatent en match des discutions vives pour déterminer le coupable du dernier but adverse, il est déjà bien trop tard, ceci ce travaille à l'entraînement pendant les séries de tirs où le gardien doit procéder à une mise au point précise avec chacun de ses défenseurs.  Ces règles relationnelles doivent cependant rester souples, après observation de l'adversaire, elles peuvent être changées en tout temps sur l'initiative du gardien ou de l'entraîneur.

Le conseil : Le gardien doit conclure des accords de relation précis avec chaque défenseur. Cette collaboration doit être mise au point et améliorée sans cesse à l'entraînement.

Conduite du jeu
Dans de nombreux domaines, le gardien peut influer sur le déroulement du jeu, il est idéalement placé pour coordonner à haute voix sa défense, également pour encourager ou réconforter des partenaires qui viennent de commettre une erreur lourde de conséquence. Il a également le pouvoir d'influencer le rythme de jeu de sa propre équipe, soit en pratiquant des relances rapides ou en calmant la relance.

Le conseil : Le gardien doit être le support de toute l'équipe. De sa personnalité, de son psychisme, de la façon dont il motive ses coéquipiers, dépend l'évolution de la rencontre. Tout cela ne doit pas lui faire oublier sa tâche principale, arrêter les tirs. Un gardien " trop engagé " peut sérieusement taper sur les nerfs de ses partenaires.

Capacité de concentration
Chez le gardien, c'est la capacité de rester concentré qui doit être particulièrement mise en valeur. Il convient de savoir que le gardien doit préserver toute la partie, malgré stress et fatigue, les qualités de perception, réflexion et d'action. Le gardien doit être en mesure de conserver une grande capacité de concentration, qui se travaille à l'entraînement.

Le conseil : Les exercices de concentration (par exemple des situations de réaction rapide ou séries de tirs)

Capacité d'anticipation - Apprendre à percevoir
Le gardien doit savoir très clairement que ses parades se font trop tard s'il cherche à connaître la lucarne visée par le tireur d'après la trajectoire de la balle. L'autre possibilité consiste à spéculer sans observation sur une probabilité de tirs dans un coin, de s'y jeter dans l'espoir que le tireur obéira. Pareil comportement donne de temps en temps de bons résultats; mais une anticipation systématique est rapidement prise en compte par un bon tireur.
Les intentions de tir sont reconnaissables précocement. Si le gardien a appris à observer correctement le tireur, il arrive à déduire de la prise d'élan, de l'endroit de l'impulsion ou de celui du déclenchement, du placement du corps ou du bras la trajectoire probable de la balle. Il pourra anticiper. Les gardiens peuvent lire les tirs adverses et aussi préparer leur parade à temps. La connaissance des capacités motrices dont dispose un tireur dans une situation donnée donc " l'expérience " joue un grand rôle. Un exemple : lorsqu'un pivot, pressé par son défenseur côté bras de tir se jette à plat vers l'avant il peut rarement remonter sa balle dans les coins hauts. Information importante pour le gardien, les possibilités du tireur sont réduites à 50%, il peut se préparer à attaquer une balle basse. Les connaissances des habitudes de tir et les coins privilégiés par l'adversaire permettent au gardien de réagir rapidement et efficacement.

Le conseil : Avec le temps, les gardiens doivent apprendre à lire un tir. Les points suivants sont à observer particulièrement :
- course d'élan,
- endroit probable de tir surtout sur suspension,
- mouvement de bras,
- mouvement du buste.

Préparation à la compétition
Le gardien doit particulièrement bien cibler sa préparation pour le prochaine compétition. Chaque gardien doit trouver sa propre technique, son propre schéma de motivation, d'adaptation et de régulation des stress. Des informations précises sur les faiblesses de l'adversaire aident certains gardiens. Pendant la rencontre, le gardien doit veiller à ne pas se laisser distraire par les remarques des joueurs ou accompagnateurs adverses. Comme les joueurs de champ, les gardiens se font des idées sur des actions passées, les erreurs, les événements accessoires. Ceci ne fait que réduire l'attention et la concentration. La combativité du gardien est une nécessité impérative. Il doit se battre pour chaque balle et être dans tous les domaines un exemple pour son équipe.
 
Conseils psychologiques
• En conclusion, un certain nombre de conseils et règles de conduite : 
• Ne pas se préoccuper des fautes commises. 
• Bien se concentrer sur la prochaine action défensive. 
• Être positif, ne pas penser aux conséquences d'une possible défaite. 
• Se battre pour chaque ballon. 
• Même après 3 ou 4 buts adverses successifs, ne jamais abandonner. 
• Influencer le tireur adverse par sa présence et sa supériorité. 
• Ne pas se laisser perturber par les spectateurs ou officiels.


Dernière édition par Alain le Lun 22 Fév - 18:16, édité 3 fois
avatar
Alain

Messages : 13
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: gardien de but

Message par Ak1rA le Lun 22 Fév - 16:33

Un dossier très complet !! Bravo !! Sa me donne toujours pas envie d’être gardien, mais c'est très instructif.
Merci Alain.
avatar
Ak1rA

Messages : 9
Date d'inscription : 05/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum